Plagiat web : comment se défendre !

Plagiat web : comment se défendre !
 

S’il est un domaine où le plagiat est inévitable, c’est bien évidemment le Web. Avec de simples manipulations (CRTL + C and CTRL + V), le contenu peut être repris et mis en ligne sur des centaines de supports sur la toile.

Un bon contenu web est précieux et coûteux. Des entreprises embauchent des rédacteurs web et des correcteurs pour pouvoir soumettre un contenu de qualité, et surtout unique. C’est donc du temps et de l’argent ! Se protéger contre le plagiat web est bien possible, mais une protection totale et sécurisée n’est jamais garantie.

Par ailleurs, il est toujours possible de réduire les risques de vol de votre contenu web. Ci-après quelques pistes pour minimiser les incidences du plagiat web.

Intégrez des liens internes : Si vous travaillez dans le respect des meilleures pratiques du référencement naturel SEO, le contenu de votre site web est mieux protégé. Les liens internes permettent de renforcer la structure de votre site, d’améliorer sa «crawlability» et d’optimiser son indexation.

L’intégration de liens internes en relation avec vos publications antérieures sur le blog de votre entreprise peut réduire les risques de vol de votre contenu.  Cela rend également votre texte inconvenable pour toute publication ailleurs.

Inclure une bio dans chaque article : Quel que soit le support sur lequel votre article sera publié, assurez-vous d’inclure une petite bio. Pour plus de cohérence, optez pour une bio standardisée et insérez régulièrement les liens vers vos comptes sur les différents réseaux sociaux. Ne vous fiez pas seulement à ces petites icônes, mais pensez à ajouter des liens dans le corps même de l’article.

Créer des images uniques : Si vous avez le temps et le talent, pensez à concevoir vos propres images. Intégrez des images personnalisées et uniques dans chaque contenu, tout en y ajoutant votre identité ou votre logo personnel. Alors qu’une filigrane n’est pas nécessaire, elle peut réduire les risques de réutilisation de votre image.

Lier les images au contenu : Toujours dans un souci de réduction du risque d’être plagié, les spécialistes recommandent la mise en liaison du contenu avec les images intégrées dans le texte. En effet, une énorme quantité de contenu est volée par flux RSS sans compter les images.

Pensez à inclure des images et à les référencer dans l’article lui-même. Des illustrations telles que «à l’image ci-dessous, » et « consultez l’image ci-après » sont des moyens envisageables pour mettre en liaison le contenu écrit et le contenu visuel.

Configurer les alertes Google pour votre contenu : Les alertes Google sont envoyés pour vous informer de l’existence de votre contenu web sur d’autres supports web. Afin de mettre en œuvre de façon précise cette technique, vous devrez copier et coller une ligne ou deux de votre article pour indiquer à l’outil la requête demandée.

Ajoutez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *